Background
Background
LE PREMIER CONCOURS D’ÉLOQUENCE

INTER-ENTREPRISES

JoursHeuresMinutesSecondes
Concours d'éloquence inter-entreprises

LES ORGANISATEURS



JOUTES ORATOIRES

Ces joutes oratoires, longtemps cantonnées aux facs de droit et aux instituts d’études politiques, ont franchi, ces dernières années, les portes des autres facultés, des écoles de commerce, et même des écoles d’ingénieurs. Argumentation, qualités d’expression et d’écoute, engagement, confiance en soi : leurs vertus pédagogiques sont nombreuses.



Background

La communication

Les étudiants ont pris conscience “du caractère absolument vital de la communication orale dans l’entreprise mais aussi dans la société, où le besoin de transparence lié à la révolution numérique est fort”, analyse Bertrand Périer, avocat et enseignant à l’académie d’art oratoire de HEC.

L’objectif : persuader, convaincre, séduire le jury et l’auditoire, réunis dans un amphithéâtre surchauffé, grâce à une argumentation solide et des qualités d’interprétation. Un art qui ne s’improvise pas !

Car le concours est l’aboutissement d’une formation spécifique. En partant des besoins du terrain, de plus en plus d’établissements construisent un module, appelé ici “communication orale”, là “art oratoire” ou “prise de parole en public”. Soit entre 20 et 30 heures, avec des allers-retours permanents entre théorie (rhétorique, argumentation) et pratique (ton, gestuelle, occupation de l’espace, langage corporel), dispensées par des professeurs “maison” et des intervenants extérieurs (avocats, comédiens, communicants… ).

L’image qu’on donne de soi (l’éthos) et les émotions déployées (le pathos) sont essentielles aussi pour convaincre”, remarque Juliette Dross, maître de conférences en langue et littérature latines, à Sorbonne Université

Les exercices pratiques dispensés (…) sont inspirés de la vie professionnelle – la négociation salariale, comment animer une réunion avec des actionnaires, annoncer une crise sanitaire, etc. –

L’expérience est précieuse, quand il s’agit de faire des présentations orales, (…), mais aussi de se faire recruter ou d’évoluer dans le cadre d’un stage ou d’un premier emploi (Juliette Dross)


Background

Une formation pour tous

Pourquoi réserver cette chance de formation à l’art oratoire, à la prise de parole en public, à l’argumentation, aux seuls étudiants et lycéens ?

Les salariés, les dirigeants, n’ont-ils pas vocation eux aussi à saisir ces chances, dans le cadre d’atelier ludiques permettant de mieux maitriser et d’améliorer l’image de soi ?

A l’heure ou les entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance de l’amélioration de la qualité de vie au travail, l’exercice d’éloquence en ce qu’il représente un mode d’expression artistique, une formation déterminante pour la pratique professionnelle, semble s’imposer naturellement comme un des leviers essentiels permettant l’amélioration des conditions de vie et de dialogue au travail.

L’objectif poursuivi est de permettre aux salariés, comme aux dirigeants notamment à

– Apprendre à exposer ses idées
– Apprendre à convaincre
– Apprendre à présenter des projets ou une stratégie devant un comité de direction, des clients ou des prestataires
– Maitriser sa communication
– Gérer ses émotions
– Défendre un point de vue
– Analyser la mécanique d’argumentation de son interlocuteur pour proposer des contre arguments
– Poser sa voix,
– Capter la bienveillance de son auditoire
– Prendre confiance en soi
– Apprendre à rédiger (ateliers d’écriture)

Les apports proposés par ces ateliers et ces exercices sont innombrables, et incontestablement déterminants pour l’entreprise autant que pour l’individu.

Cet apprentissage est proposé autour d’un enseignement théorique et d’exercices pratiques, s’inspirant du théâtre ou des techniques de slam, de rap, de poésie ….

Dés lors les participants à ces ateliers vivent un moment d’échange, de partage, d’expression, ludiques et vivants, et gardent une impression de jeu et de détente.

Pour autant ils auront tenté d’argumenter, de mettre leurs idées en ordre pour les exposer, ils auront du parler plus fort, moins vite, planté leur regard dans celui de leur interlocuteur, ils auront respiré, posé des silences, ils auront eu peur, auront été soulagés, ils auront ri, et pris confiance …

Comment alors en pas proposer en prime de participer à un grand concours régional leur permettant de rencontrer d’autres entreprises, pour mettre en œuvre leurs apprentissages autour d’une joute créative et inspirée, pacifique et finalement constructive ?

Voici comment nous proposons la naissance du 1er concours d’éloquence des entreprises d’Occitanie opposant les salariés et employeurs de toutes entreprises.

Ce concours aura en outre vocation à animer le tissu économique local, par un espace de rencontres et d’échanges interentreprises original.


Background

Objectif

Proposer un concours d’éloquence inter-entreprises, qui oppose les salariés et employeurs des entreprises de la région, dans une joute oratoire, sur le modèle des concours d’éloquence d’écoles et d’universités.

Les thèmes sont destinés à faciliter la communication entre les entreprises et leurs employés en utilisant un autre vecteur que les supports de communication traditionnels et très institutionnels (CE, syndicats etc …)

Les préparations au concours ouvrent des ateliers créatifs et ludiques ou des coachings individuels au sein desquels les salariés et les employeurs peuvent s’exprimer, mais aussi se former sur l’écriture, la prise de parole en public, et améliorer la confiance en soi.

Le concours récompensera le meilleur par un prix.

Cette récompense permettra une valorisation personnelle et améliorera l’image de l’entreprise.


Principe

Employeurs ou salariés indifféremment :

Les participants s’inscrivent à des ateliers au sein de l’entreprise qui organise des présélections.
Ces ateliers peuvent être organisés au choix de l’entreprise pendant le temps de travail ou hors du temps de travail, et sont financés par l’entreprise (ou le CE dans le cadre des œuvres sociales).

Les salariés seront suivis tout au long de leur préparation par des comédiens professionnels, des avocats, ou des coachs spécialisés.

Cette sélection donne lieu à une cérémonie au sein de l’entreprise, qui pourra se doter d’un jury interne composé de représentants du personnel et de la direction. C’est là l’occasion d’un team building par exemple.


Sujets et prestation

Les sujets sont choisis par Alter Ego Social, Aparté et Actinuum, et sont imposés.

La prise de parole doit préserver un mode de communication artistique et bienveillant. Pas de débat politique ou syndical.

La prise de parole dure 5 minutes maximum en demi-finale, 8 minutes maximum en finale


Jury

Avocats, comédiens professionnels, DRH, personnalités, salariés et employeurs à parité.


Le Parrain du Concours

Didier LACROIX

Président du Stade Toulousain

Background

Lieu


Background

Pourquoi vivre cette aventure ?


Entreprises : exposition médiatique, trophée et film institutionnel.

Challengers : aventure collaborative, trophée et un prix récompense.


Background

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir notre actualité


Loquelança - le Concours


Background

Remplissez le formulaire

et télécharger votre dossier d'inscription 
Demande Dossier D'inscription
Télécharger le dossier 
close-link